TAMANEGI

Ce projet commence par un dessin que j’ai réalisé en pensant à mon père qui luttait contre sa maladie et les membres de ma famille restés autour de lui pour l’entourer et lui donner ce qu’ils avaient de meilleur. TAMANEGI signifie "oignon" en japonais. Dans ce moment particulier, j’ai dessiné ma famille comme un oignon, comme si l’oignon représentait la structure des relations familiales.

 

De la racine commune émerge une chaire dont les couches s’élargissent mais poussent dans la même direction. Chacune des couches s’éloigne petit à petit du centre et protège toutes les autres, jusqu’à la plus petite qui renouvelle le cœur de la structure. Comme dans une famille où les plus âgés protègent les plus jeunes. De la même façon, la peau de l'oignon qui s'amincit à mesure qu'il grossit est similaire à la façon dont nous devenons de plus en plus faibles à mesure que nous vieillissons.

Il y notamment une notion qui m’intéresse beaucoup et que je ne parviens pas à traduire en français.

"見守る/MIMAMORU" Ce mot est composé avec deux kanji (idéogramme) :

 見る(MIRU) = regarder, et  守る(MAMORU) = protéger.

C’est une sorte d’attention/action quasiment intangible et pourtant assez concrète, réelle. Une attention que l’on ne saura jamais sûr d’avoir reçu, et qui pourtant est constitutive.

C’est typiquement ce genre d’activité invisible et inexprimable qui régit les liens familiaux et que je souhaite formuler plastiquement et chorégraphiquement pour le partager.

 

Comme dans mon spectacle précédent, des marionnettes à taille humaine dialogueront avec mon corps, mais ici, pour construire une représentation de structures et de dynamiques familiales ; structures dans lesquelles les vies enchevêtrées se pré-existent et se cèdent la place, disparaissent et laissent des traces que les générations suivantes se ré-approprient.

ikue2.jpg
​©️Nine Louvel
TAMANEGI 
Création 2022

Conception et chorégraphie, interprétation : Ikue Nakagawa
Collaboration dramaturgie : Lorenzo De Angelis

Lumière : Octavio Mas

Construction scénographie : Val Macé

Regard extérieur :  Masako Hattori 

Musique : Patrick Belmont 

Diffusion : Arts Management Agency (AMA) - France Morin, Cécile Perrichon et Anna Six

Production : 1x2x3 puis Arts Management Agency (AMA)

Coproductions : Les Brigittines, Charleroi Danse, C-TAKT,  Le Vivat,

Avec l'aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Soutien : Le BAMP, La Bellone, La Briqueterie - CDCN Val-de-Marne, La Place de la Danse - CDCN Toulouse/Occitanie, Centre Chorégraphique National de Roubaix / Ballet du Nord

Ce projet est en compagnonnage avec Le BAMP.

Remerciements : Taka Shamoto, Benoît Priels, Noemi Vincart